DUBOIS, Louis (1773-1855) : Cours de Bibliographie [Prospectus].- A Alençon : de l'Imprimerie des Malassis, An VII.- 4 p. ; 20 cm.
    [suivi de] Cours d'histoire littéraire et de bibliographie raisonnée : Exercice public de l'an X [Prospectus].- A Alençon : de l'Imprimerie des Malassis, [An X].- 4 p. ; 20 cm.
Saisie du texte : S. Pestel pour la collection électronique de la Bibliothèque Municipale de Lisieux (02.IV.2002)
Texte relu par : A. Guézou
Adresse : Bibliothèque municipale, B.P. 27216, 14107 Lisieux cedex
-Tél. : 02.31.48.66.50.- Minitel : 02.31.48.66.55. - Fax : 02.31.48.66.56
Mél : bmlisieux@mail.cpod.fr, [Olivier Bogros] bib_lisieux@compuserve.com
http://www.bmlisieux.com/

Diffusion libre et gratuite (freeware)
Orthographe et graphie conservées.
Texte établi sur l'exemplaire de la bibliothèque (BmLx : norm 604).
 
École centrale (de l'Orne).
Programme.
Cours de Bibliographie
par
Louis Dubois, Professeur.

~~~~

 

Floreferis ut apes in saltibus omnia libant,
Omnia nos itidem depascimur aurea dicta.

LUCRÈCE

Le Professeur de Bibliographie embrassera dans son Cours la naissance, la marche et les progrès des connaissances humaines, chez toutes les nations, depuis leur origine jusqu'à nos jours. Il divisera son travail par Époques.

I. La première Époque déroulera le tableau du beau siècle de Périclès et des momens d'éclat qui l'ont précédé et suivi. Voilà pour la Grèce antique.

II. La deuxième Époque est celle d'Auguste, chez les Romains. Après ce siècle brillant, les Arts, les Lettres et les Mœurs succombèrent sous l'influence du despotisme, et de la superstition de mille sectes naissantes.

III. Les Turcs, sous le commandement de Mahomet II, arrachèrent des mains du faible Constantin Paléologue cette Constantinople qu'ils ont avilie sous le nom barbare de Stamboul. Les savans, que cette ville renfermait, vinrent chercher en Italie un asyle conte le cimeterre Musulman, et des protecteurs contre l'indigence et l'abandon. Les Arts, qui s'étaient un instant éveillés sur les rives du Bosphore, disparurent tout-à-coup et firent place aux Sultans, aux Eunuques, aux Muets et aux Icoglans. Cette Époque est la troisième.

IV. L'Italie avait donné asyle aux savans fugitifs de Constantinople. Ils échauffèrent le génie des Italiens et donnèrent naissance au siècle de Léon X. Voilà la quatrième Époque.

V. Nous sommes arrivés à la cinquième Époque, et nous allons parler de la France. Depuis ces Troubadours ingénieux, aussi chers à l'amour et aux belles, que tendres et gracieux dans ces compositions galantes qui servirent de modèles à l'amant platonique [Pétrarque] de Laure de Sade, François I donna aux sciences des soins, des honneurs et des encouragemens. Ce fut sur-tout sous le faible époux de la dévote Maintenon, sous Louis XIV, que tous les Arts et tous les Talens sortirent des décombres des guerres civiles, et se disputèrent l'honneur d'illustrer la France.

VI. La sixième Époque offrira le tableau des progrès des connaissances humaines pendant le siècle qui se terminera dans la huitième année de la fondation de la République française.

Après l'histoire des Sciences, des Lettres & des Arts, le Professeur donnera des notices sur l'âge, la beauté et le style d'écriture des manuscrits ; sur les ouvrages et les écrivains ; sur l'imprimerie et la librairie ; sur les livres dont les auteurs sont connus et sur les productions pseudonymes et anonymes ; sur les éditions rares ; sur les ouvrages singuliers ; sur les contrefaçons, quelquefois difficiles à distinguer des éditions avouées ; sur les degrés de beauté et de corrections des éditions ; sur la reconnaissance des formats, soit par la concordance du numérotage de la pagination avec la réclame des feuilles, soit par la disposition des pontuseaux et des vergeures du papier, etc. Le Professeur jettera ensuite des fleurs sur cette matière, en joignant à ses notices, à ses observations, quelques anecdotes choisies sur les auteurs et les ouvrages, quelques saillies ingénieuses, et les pensée heureuses ou singulières qu'on a retenu d'eux.

Il terminera son travail en exposant l'art de classer par ordre des matières, avec simplicité, avec méthode, avec précision, les différentes productions de l'esprit humain.

La Bibliographie sera divisée en dix Classes, d'après le système du Professeur, qui a rectifié et complété les systèmes de Martin, de Girard et des autres Bibliographes.

La première Classe, intitulée Glossologie, contient les Grammaires, les Vocabulaires, les Traités d'Écriture, les Orateurs.

Nous placerons dans la Nomologie, qui est la seconde Classe, la Politique, le Droit Naturel, le Droit des Nations, la Jurisprudence Civile et Criminelle, les Règlemens des Associations, les Modes, les Pratiques et les Jeux.

La troisième classe est composée de l'Éthicologie, c'est-à-dire, des Philosophes Anciens et Modernes, des Traités de Morale, de l'Idéologie et de l'Éducation.

Les Arts et les Métiers occupent la quatrième Classe : ils se divisent en Art militaire, en Navigation, en Commerce, en Finances, en Imprimerie, en Peinture, en Sculpture, en Architecture, en Arts Méchaniques, Gymnastiques, Manufacturiers, Nutritifs et Mystériques.

La Cinquième Classe embrasse la Philosophie qui sera subdivisée en Mathématiques, en Cosmographie, en Histoire Naturelle, en Physique et en Médecine.

La Géographie et l'Histoire, avec leurs nombreuses subdivisions, sont le sujet de la Sixième Classe.

La Mythologie développera, dans leur ordre chronologique, les différentes Religions qui ont enchaîné le Monde à leurs Dogmes et à leurs Pratiques. C'est la septième Classe.

La Poësie et les Théâtres remplissent la huitième Classe.

La neuvième Classe, la Philologie, se compose des Romans, des Lettres, des Commentateurs et des Critiques.

Nous destinons à la dixième Classe, que nous appelons Polygraphie, les Œuvres complètes des Auteurs qui ont écrit sur différentes Matières. Elle sera l'appendice et le complément des Classes précédentes, dans lesquelles on n'eût pu faire entrer les ouvrages qui embrassent des genres différens et des sujets divers.

Ce Cours sera professé les tridi et les septidi de chaque Décade, de huit à dix heures du matin.

La Bibliothèque sera ouverte au Public les tridi, septidi et nonidi de chaque Décade, depuis dix heures jusqu'à midi, et l'après-dînée, depuis trois heures jusqu'à cinq heures.

 
~*~
 
Ecole Centrale de l'Orne
Exercice public de l'an X
Cours d'histoire littéraire et de bibliographie raisonnée
Professeur, Louïs Dubois, Bibliothécaire
 

Ce Cours offre des détails importans sur la marche et la liaison des connaissances humaines. Il sert à classer à la fois les livres et les notions ; sans le fil salutaire de la méthode bibliographique, la lecture n'offre qu'un dédale de matériaux irréguliers. L'ordre dans les livres, dans les lectures, dans les idées, amène un classement méthodique et simple qui met chaque chose à sa place, qui soulage la mémoire, qui fait voir les objets sous leur vrai jour et au point précis où il faut les envisager pour en avoir une connaissance exacte.

L'Histoire littéraire fait connaître les bons ouvrages avec leurs commentaires ou leurs réfutations ; elle empêche de perdre à des lectures pernicieuses, fastidieuses ou inutiles, ce tems précieux que les plus grands hommes regrettent d'y avoir consacré dans leur jeunesse ; et, s'il est vrai, comme on n'en saurait douter, qu'il est plus difficile d'oublier que d'apprendre, de combien d'erreurs ou d'inutilités ne surcharge-t-on pas sa mémoire dans cet âge d'inexpérience et d'activité où, dévoré du besoin d'apprendre, l'on entasse avidement livres sur livres et lectures sur lectures !

La connaissance des livres est le meilleur remède que l'on puisse apporter à cette maladie.

Avant même de commencer un Cours comme après l'avoir fini, il est utile de connaître les bons ouvrages qui ont paru dans la partie à laquelle ont s'applique, et la statistique actuelle de la science.

Le Cours de Bibliographie contient l'Histoire littéraire et la Bibliographie raisonnée.

Histoire littéraire

L'Histoire littéraire embrasse la naissance, les progrès et la décadence des Sciences, des Lettres et des Arts, depuis leur origine jusqu'à la fin du 18.° siècle qui vient de se terminer dans l'an 9de la République française ; elle présente l'état actuel des connaissances humaines chez tous les peuples où elles brillent encore.

L'Histoire littéraire est divisée en six Époques.

I.re Époque. THALÈS. Invention des Langues. Allégories. Écriture hiéroglyphique et alphabétique. Naissance et progrès des Arts. Poësie : Orphée ; Homère. Philosophie : Thalès ; Lycurgue ; Fable des sept Sages ; Solon ; Pythagore ; Confucius ; Zoroastre ; Moïse ; Salomon. Existence problématique d'Ésope.

II.° Époque. PÉRICLÈS. Pindare. Tragédie : Thespis ; Eschyle ; Sophocle ; Euripide. Comédie : Aristophane. Histoire : Hérodote ; Thucydide ; Xénophon. Écoles de Philosophie : Aristote. Le Laocoon.

III.° Époque. AUGUSTE. Poëtes latins. Orateurs latins. Historiens. Beaux-Arts.

IV.° Époque. CONSTANTIN-PORPHYROGÉNÈTE. État politique de ce tems. Théologie.

V.° Époque. LÉON X. Poëtes italiens : l'Arioste ; le Tasse. Littérature latine. Peinture.

VI.° Époque. LOUIS XIV. Premiers siècles littéraires de France jusqu'à Louis XIV : Troubadours ; Théâtre ; Littérature ; Montaigne ; Rabelais ; Architecture. Portrait de Louis XIV. Malherbe. Corneille ; Racine ; Quinault . Molière ; Regnard. Épopée. Boileau. Lafontaine. Poësie légère. Eloquence. Philosophie. Romans. Histoire. Traductions. Peinture.-RÉGENCE. Philosophie du 18.° siècle. Voltaire poëte. Poëmes. J. B. Rousseau. Tragédie. Comédie. Opéra. Opéra-Comique. Compositeurs. Poësie légère. Traductions. Éloquence. Philosophes. Rmoans. Histoire. Voyages. Grammaire. Encyclopédie. Journaux. Peinture et Beaux-Arts. Voltaire philosophe. État des Lettres sous LOUIS XV et jusqu'à la RÉVOLUTION.

STATISTIQUE SAVANTE ET LITTÉRAIRE. Chine ; Inde ; Arabie ; Perse ; Turkie. Italie ; Espagne ; Portugal ; Suisse ; Genève ; Hollande ; Allemagne ; Angleterre.

NOTICES. Bibliothèques chez les Anciens et les Modernes ; Bibliothèques d'Alexandrie ; Bibliothèques de France, d'Italie, etc., etc. Manuscrits ; diverses Écritures ; Tablettes et papiers ; Ponctuation. Curiosités littéraires et bibliographiques : Chronogrammes, etc. ; Poëmes tautogrammes ; Poëmes macaroniques ; Improvisateurs, etc. ; Éditions remarquables : Encyclopédie, etc. ; Voyages pittoresques ; Éditions des Elzéviers, de Barbou, ad usum Delphini, cum notis variorum, de Didot, etc. Livres rares et bizarres ; Auteurs pseudonymes ; Livres vendus à des prix exhorbitans, etc. Imprimerie : Invention et Progrès de la Typographie ; Imprimeurs célèbres anciens et nouveaux ; Polytypage ; Invention des Stéréotypes. Gravure en bois, à l'eau-forte, en couleurs. Reconnaissance des Formats des Livres ; leurs Noms.

Bibliographie raisonnée

Système méthodique d'après les progrès des connaissances humaines. Division du Système en dix Classes ; Sous-division en Paragraphes, Sections, etc.

I. GLOSSOLOGIE : Alphabets ; Grammaires ; Lexicologie ; Étymologie ; Éloquence ; Écriture cursive ; Écriture mystérique.

II. NOMOLOGIE : Politique ; Jurisprudence ; Corporologie ; Discipline ; Tesmologie ; Praxéonomie.

III. ÉTHICOLOGIE : Philosophes ; Morale ; Réforme des mœurs ; Idéologie.

IV. TECHNOLOGIE : Arts civiques ; Arts pécuniaires ; Arts académiques ; Arts gymnastiques ; Arts plastiques ; Arts mystériques.

V. PHILOSOPHIE : Mathématiques ; Cosmographie ; Histoire-naturelle ; Physique ; Médecine ; Chimie.

VI. HISTORIOLOGIE : Géographie ; Voyages. Histoire ; Archaeologie ; Prolégomènes historiques ; Monde primitif ; Histoire ancienne ; Histoire moderne ; Variétés historiques.

VII. MYTHOLOGIE : Textes mythologiques, polythéistes, monothéistes ; Liturgies ; Commentaires ; Auteurs ascétiques.

VIII. MÉLÉLOGIE : Poëtiques ; Poëmes épiques, didactiques, etc. ; Épitres, Odes, Fables, etc. ; Théâtres tragique, comique, lyrique.

IX. PHILOLOGIE : Romans ; Épistolaires ; Commentaires ; Critiques

X. POLYLOGIE : Œuvres complètes ; Collections académiques ; Recueils polygraphiques.

Répondront les citoyens :

AUGUSTE BRUNET (de la Sarthe)
THÉODORE MALITOURNE, d'Alençon
PHILIPPE MARCHAND, d'Alençon.

L'exercice aura lieu le 29 thermidor, à quatre heures de l'après midi.


retour
table des auteurs et des anonymes